5 ene. 2007

La condición humana

Hoy el es día más feliz y más triste a nivel personal de los últimos años. Por fin he terminado la redacción de la tesis doctoral, y espero dentro de breve presentarla. Sin embargo, he descubierto la verdadera cara de la condición humana, que ya narraba Flaubert:

La vie se passe ainsi en sympathies trompeuses, en effusions incomprises ; ceux qui s’endorment dans la même couche y font des rêves différents, on rentre ses idées, on refoule son bonheur, on cache ses larmes ; le père ne connaît pas son fils ni l’époux son épouse, l’amant ne dit pas tout son amour à sa maîtresse, l’ami n’entend pas l’ami, aveugles qui au hasard tâtonnent dans les ténèbres pour se rejoindre, et qui se heurtent et se blessent quand ils se sont rencontrés.

L’Éducation sentimentale in Œuvres de jeunesse, Paris, Gallimard-Pléiade, 2001, p. 300.

No hay comentarios: